LIVRE D’OR

XII Titan Desert

Édition 2017

1-Josep Betalú / 2-Roberto Bou / 3-Ignacio Ariel Gili
info
Betalú confirme son titre à la Titan Desert by Garmin la plus serrée de l’histoire

Maadid, Maroc (05-05-2017). La douzième édition de la Titan Desert by Garmin restera dans les mémoires pour ses paysages spectaculaires, sa difficulté extrême et pour la bataille titanesque entre Josep Betalú et Roberto Bou, dans une course plein d’émotion jusqu’au bout. Betalú s’est imposé de seulement 35 secondes dans le classement général de l’édition la plus serrée de l’histoire. La dernière étape a été remportée par le Colombien Diego Alejandro Tamayo.

Après 612 kilomètres répartis en 6 étapes, les titans ont finalement obtenu la pierre de finisher, gagnée grâce à beaucoup d’efforts et en surmontant toutes les adversités possibles : dunes, désert, journée de plus de 100 km avec du vent et des chaleurs extrêmes… La Titan a été une authentique prouesse pour tous les bikers .

Le plus rapide a été, pour la seconde année consécutive, le catalan Josep Betalú qui a gagné en 2016 et qui, à 40 ans, réussit à réitérer son exploit dans le désert. La relève générationnelle est garantie avec un rival comme Bou, de seulement 24 ans et qui dans l’étape Garmin a offert un beau spectacle dans la navigation. Seule la force extrême de Betalú dans les deux journées suivantes, lui a permis de récupérer un bénéfice de 6 minutes et de pouvoir ainsi célébrer sa victoire à Maadid.

Depuis l’édition de 2008, quand Roberto Heras s’est imposé face à Joan Llordella de 38 secondes, nous n’avions pas vécu une finale aussi serrée à la ligne d’arrivée. De plus, Betalú devient le second cycliste le plus récompensé dans l’histoire de la Titan, avec deux victoires, derrière Heras, lui-même, qui en a quatre.

C’est une course qui s’adapte parfaitement à moi et qui est très spéciale. Bou a fait vibrer la course et a été très émouvant, c’est grâce à lui que ma victoire restera gravée dans les mémoires. J’avais très confiance en mes forces et j’ai pu récupérer tout le temps perdu après la troisième étape. Des rivaux de ce calibre rendent ma victoire encore plus grande “, a expliqué Betalú sur la ligne d’arrivée, qui a fait l’éloge de ses coéquipiers du Doctore-BMC, Raúl Hernández et Aitor Hernández.

L’étape d’aujourd’hui a laissé peu de marge pour réduire l’écart, car elle n’était que de 51 km. Lors d’une journée sous tension, le vainqueur de 2015, Diego Alejandro Tamayo, a réussi à laisser son empreinte, il a été le plus rapide d’un nombre réduit d’échappées, avec un temps de 1:40:45. Pour sa part, et sans faire trop de bruit, l’argentin Ignacio Ariel Gili a réussi à monter, pour la première fois, sur le podium de la Titan grâce à une course très régulière et sans erreurs.

Chez les femmes, Anna Ramirez a aussi obtenu sa seconde victoire absolue, depuis celle de 2015. Ramírez a maintenu un duel à trois avec Ramona Gabriel et la Cubaine Olga Anabel Echenique qui s’est décidé dans l’étape Garmin. Aujourd’hui la Cubaine, a de nouveau gagné la dernière étape à Maadid et complète le podium à la troisième position, derrière Ramona Gabriel, et la stratosphérique Ramírez.

L’arrivée mythique à Maadid a offert de grands moments d’émotion, particulièrement pour les cyclistes qui connaissent la souffrance qu’implique de finir une course de chimère comme la Titan Desert by Garmin. Chacun à travers son propre défi, son propre rêve, a pu profiter de la course la plus dure et la plus épique du monde en MTB.

Clasificación General
Posición
Dorsal
Nombre y Apellidos
Tiempo Total
Diferencia
CatPro
Equipo
01
1
Josep Betalu
22:05:45
--
02
8
Roberto Bou
22:06:20
00:00:35
03
11
Ignacio Ariel Gili
22:20:17
00:14:32
04
5
Jose Silva
22:31:24
00:25:39
05
3
Julen Zubero
22:35:40
00:29:55
06
69
Jose Luis Gomez Miranda
22:43:25
00:37:40
07
22
Ever Alejandro Gomez Diaz
22:44:10
00:38:25
08
14
Moises Dueñas
23:05:41
00:59:56
09
7
Oriol Colome
23:09:59
01:04:14
10
12
Triki Beltran
23:17:50
01:12:05

XI Titan Desert

Édition 2016

1-Josep Betalú / 2-Julen Zubero / 3-José Silva
info
BETALÚ, LE TITAN TOUT-TERRAIN

Le coureur catalan a démontré être le meilleur des participants aussi bien en montagne que dans le désert et a pu célébrer sa victoire à Maadid. La dernière étape de la course a été remportée, en solitaire, par l’andalou José Luis Carrasco.

L’édition la plus complète de la Titan Desert by Garmin, avec un début dans les montagnes du Moyen Atlas et les quatre dernières étapes dans le désert, a son vainqueur : Josep Betalú (Bicipark), qui a démontré être le titan total et le plus fort des 400 participants avec un temps total de 24 heures 54 minutes et 17 secondes. Le podium est complété par Julen Zubero (MMR-Powerade) et le Portugais José Silva (Olympia), alors que José Luis Carrasco (Naviera Armas), a remporté la dernière étape après une longue échappée.

La Titan Desert by Garmin 2016 appartient à l’histoire et Josep Betalú y est entré de plain-pied ainsi que dans le livre d’or de l’épreuve. Le vétéran coureur, de 39 ans, a trouvé son point optimal de forme dans la Titan, il n’a eu aucun problème mécanique ni de chute et a contrôlé la course pour se proclamer vainqueur avec tous les honneurs.

Après avoir surmonté les deux premières étapes du classement général près du leadership – il était troisième lors de la journée de transfert-, Betalú a préparé sa victoire dans l’étape 4, entre Rissani et Merzouga, quand il a pris des risques dans la navigation et qu’il a obtenu un bénéfice de plus de 8 minutes. Dans l’étape Garmin, le Tarragonais a aussi pédalé avec les meilleurs et a surmonté les deux tronçons de dunes avec beaucoup de facilité.

Dans cette sixième et dernière étape, entre Merzouga et Maadid de 79 kilomètres, le gagnant s’est contenté de rester dans le groupe de tête, et a pu célébrer, au milieu des larmes, sur la ligne d’arrivée, sa grande victoire dans l’une des courses les plus épiques et les plus dures au monde. Il succède au palmarès au Colombien Diego Tamayo, qui à cette occasion n’a pas pu garder son titre.

“Tout s’est passé à la perfection dans cette Titan, je n’ai eu ni problèmes techniques, ni problème de chutes et l’équipe, avec Sergi Escobar, m’a toujours aidé. Dans cette course, il y a beaucoup de rivaux et c’est une grande victoire pour moi”, a affirmé Betalú, ému sur la ligne d’arrivée.

José Luis Carrasco, qui était à la tête du classement général pendant deux journées, a réalisé la prouesse du jour. Il s’est échappé en solitaire au début de l’étape en navigant, et au CP2, il avait déjà un bénéfice de 6 minutes. L’Andalou a pu garder l’avantage et clôture cette Titan par une victoire sensationnelle qui le comble.

Dans la catégorie Femmes Ramona Gabriel (Scott-Taymory) a donné un peu de répit à ses rivales et a “cédé” l’étape à Mayalen Noriega. Gabriel s’en va de la Titan avec cinq étapes et le classement général. Sandra Santanyes et Mayalen Noriega l’accompagnent sur le podium.

Les démonstrations de joie se sont déchaînées à l’arrivée, où les participants “finishers” ont relevé leurs défis et leurs objectifs et ont reçu le fossile de la course qui les consacre titans.

La Titan Desert by Garmin 2016 se clôture avec la sensation que les cyclistes se sont battus dans une édition épique, pleine d’émotions, de résistance et de sacrifice, dans un environnement unique et magique. Des montagnes d’Ifrane au désert du Maroc. Une aventure qui sera marquée à vie.

Clasificación General
Posición
Dorsal
Nombre y Apellidos
Tiempo Total
Diferencia
CatPro
Equipo
01
8
Josep Betalu
24:54:18
--
02
5
Julen Zubero
25:07:21
00:13:03
03
7
Jose Silva
25:08:45
00:14:27
04
2
Ondrej Fojtik
25:20:55
00:26:37
05
9
Jose Luis Gomez
25:25:37
00:31:19
06
12
Jose Luis Carrasco
25:29:11
00:34:53
07
6
Oriol Colome
25:29:18
00:35:00
08
15
Guillem Muñoz
25:40:16
00:45:58
09
4
Enrique Morcillo
25:41:17
00:46:59
10
3
Ibon Zugasti
25:43:55
00:49:37

X Titan Desert

Édition 2015

1-Diego Alejandro Tamayo / 2-Ibon Zugasti / 3-Enrique Morcillo
info
TAMAYO RÈGNE SUR LA TITAN DESERT BY GARMIN

La dixième édition de la Titan Desert by Garmin a consacré Diego Alejandro Tamayo (Zarabici-Trek) comme vainqueur de la course. Il a démontré qu’il a été le plus régulier des plus de 600 participants qui ont pris le départ le 27 avril dernier. Ibon Zugasti (Probike) a terminé second et Enrique Morcillo (Scott Team), troisième.

Fin d’une édition épique de la Titan Desert by Garmin, avec la victoire du Colombien Diego Tamayo avec un temps total de 22 heures 45 minutes et 49 secondes. La dernière journée s’est achevée avec la meilleure des nouvelles possibles, dans la nuit du 1er mai, un participant qui s’était perdu durant la cinquième étape a été retrouvé sain et sauf. Les dispositifs de sécurité de la course et les corps de sécurité marocains, ont pu localiser le coureur en parfaites conditions physiques.

Au niveau sportif, la Titan a ajouté à son livre d’or le nom de Diego Alejandro Tamayo, Colombien de 31 ans et résidant à Saragosse, qui a su surmonter toutes les adversités et a battu des noms d’envergure comme ceux de José Silva –leader durant 4 jours- Ibon Zugasti, Óscar Pereiro, Luis Pasamontes, ou le Néerlandais Bram Rood

Tamayo a scellé la course dans l’étape Garmin de navigation, où il a été le meilleur des favoris et a détrôné le leader José Silva, qui s’était imposé dans la première étape et qui dominait largement la course. Dans la dernière étape, le Colombien, a uniquement marqué Ibon Zugasti pour s’assurer la première place et pouvoir célébrer sa victoire.

Tout jouait en ma faveur pour gagner mais il fallait terminer la dernière étape. Je suis très content et je veux remercier tous les miens pour cette victoire. C’est le résultat de beaucoup de temps de travail et c’est un rêve pour moi”, a manifesté Tamayo, qui a indiqué que l’année prochaine, il viendra “honorer” sa victoire pour défendre le titre.

Chez les femmes, Mayalen Noriega a remporté sa première victoire dans cette édition de la Titan, alors que son équipière, Anna Ramírez, s’est imposée dans le classement général pratiquement sans opposition.

Le grand objectif d’être “finishers” s’achève à la ligne d’arrivée de Maadid, après plus de 600 kilomètres, beaucoup de souffrances, d’efforts et de passion pour le MTB, poussant les participants jusqu’à leur limite. Les cyclistes amateurs, les principaux protagonistes de la course, ont pu réaliser leur rêve, terminer une compétition qui est reconnue comme l’une des épreuves MTB par étapes les plus dures au monde, pour son parcours, les conditions climatologiques extrêmes et sa part d’aventure. La Titan Desert by Garmin 2016 attend déjà ses futurs héros.

Clasificación General
Posición
Dorsal
Nombre y Apellidos
Tiempo Total
Diferencia
CatPro
Equipo
01
12
Diego Alejandro Tamayo
22:45:49
--
02
21
Ibon Zugasti
22:50:51
0:05:02
03
24
Enrique Morzillo
23:00:01
0:14:12
04
26
Oriol Colome
23:04:13
0:18:24
05
19
Gillem Muñoz
23:13:33
0:27:44
06
69
Jose Luiz Gomez
23:20:14
0:34:25
07
49
Kamal Elhihioui
23:29:09
0:43:20
08
8
Jose Silva
23:29:14
0:43:25
09
37
Ramses Bekkek
23:33:09
0:47:20
10
36
Bram Rood
23:34:48
0:48:59

IX Titan Desert

Édition 2014

1-Ondrej Fojtik / 2- Milton Ramos / 3- Oscar Pujol
info
ONDREJ FOJTIK, vainqueur de la Titan Desert by GARMIN avec tous les honneurs.
Maadid(02-05-2014).- Le Tchèque Ondrej Fojtik (X-Sports Cannondale) est le nouveau Roi du Désert après avoir gagné la Titan Desert by GARMIN, une victoire pour laquelle il a lutté dès le début sans grands étalages mais avec beaucoup de constances et d’efficacités. Milton Ramos –deuxième- et Óscar Pujol –troisième- complètent le podium.

Spectaculaire victoire du Tchèque qui avait déjà été deuxième en 2010 et troisième en 2013 et qui a enfin réussi à monter sur la première marche du podium. Fojtik n’a échoué à aucune des journées et dans l’étape 5, il a remporté une victoire décisive pour son premier titre au Maroc.

“Je suis très content de cette victoire. Mon objectif était de me battre pour le TOP-5, je suis donc très content de cette victoire. Ça a été une grande course et la concurrence a été très dure” a dit Fojtik, de 37 ans, après avoir célébré sa première TITAN DESERT by GARMIN.

L’étape d’aujourd’hui, la plus courte de toutes avec seulement 75 kilomètres, a été pour le Colombien, installé en Espagne, Diego Tamayo, qui, avec beaucoup d’attaques les jours précédents a finalement reçu la récompense de son insistance.

Après 708 kilomètres, six étapes et Beaucoup de souffrances, les “titans” ont explosé de joie en franchissant la ligne d’arrivée de Maadid, une scène qu’ils n’oublieront pas de sitôt. Une aventure qui les a poussés aux limites de leurs forces et qu’ils voient récompensées avec le prix d’être “finishers”.

Milton Ramos, vainqueur de la deuxième étape, et Óscar Pujol, gagnant de la troisième, sont les deux cyclistes qui monteront sur le podium de la course, complétant un trio de grande catégorie qui donne beaucoup de prestige à la TITAN DESERT by GARMIN.

Sur les 431 participants inscrits à la ligne de départ, seuls 80 coureurs se sont retrouvés hors course pour abandon ou pour être arrivé hors contrôle malgré que ce soit l’édition la plus dure de l’histoire de la course.

Sans aucun doute, une édition extrême, avec des paysages spectaculaires pour la pratique du MTB et qui laissé des images qui entreront dans l’histoire, une grande compétitivité et même des polémiques.

Dans la catégorie femme, Claudia Galicia a fait le plein de victoire avec ses six sur six et a, bien sûr, défendu son titre de 2013. Une édition parfaite de la biker catalane, qui s’est montrée implacable.

Une Titan Desert by GARMIN 2014 qui met un point final à son parcours avec autant d’histoires que de participants et qui reviendra l’année prochaine avec une saveur particulière : se disputera la dixième édition de l’une des épreuves par étapes en MTB les plus spectaculaires au monde.

Clasificación General
Posición
Dorsal
Nombre y Apellidos
Tiempo Total
Diferencia
CatPro
Equipo
01
2
Ondrej Fojtik
26:39:03
--
Elite
02
1
Milton Ramos
26:48:53
00:09:49
Elite
TEAM MADFORM - GOPRO 01
03
10
Oscar Pujol
26:54:27
00:15:23
Elite
POWERADE
04
12
Josep Betalú
27:14:54
00:35:51
Elite
PROGRESS-PROBIKE-KCNC
05
19
Thomas Dietsch
27:26:39
00:47:35
Master
06
8
Julen Zubero
27:40:34
01:01:30
Elite
POWERADE
07
70
Manuel Beltran
27:54:48
01:15:44
Master
TAYMORY
08
5
Juan Pedro Trujillo
27:59:05
01:20:01
Elite
MONDRAKER XC TEAM
09
54
Martin Horak
28:00:02
01:20:58
Elite
GHOST RUBENA RACING TEAM
10
197
Javier Cherro
28:28:56
01:49:53
Elite
FIRA DE COCENTAINA E.C

VIII Titan Desert

Édition 2013

1- Luís Leão Pinto / 2- Milton Ramos / 3- Ondrej Fojtik
info
LUIS LEAO PINTO est le nouveau Roi du Désert
Maadid (03-05-2013).- Du début à la fin, la Milenio Titan Desert a eu un grand dominateur, le portugais Luis Leao Pinto (Bicis Esteve). Couronné comme nouveau Roi du Désert, le Portugais remporte sa meilleure victoire dans cette épreuve épique dans le désert du Maroc. Après avoir terminé, l’année dernière, en deuxième position, Pinto succède, dans le livre d’or de la course à Roberto Heras. Milton Ramos (Líder-Unical) et le Tchèque Ondrej Fojtik (X-SportsCannondale) l’accompagnent sur le podium.

La dernière étape de la Milenio Titan Desert a été pratiquement un hommage à tous les survivants, ces “titans” qui y ont laissé leur âme pour pouvoir obtenir le maillot de “finisher”. Dans ce dernier effort, de 60 kilomètres entre Merzouga et Maadid, le Tchèque Fojtik a remporté la victoire, après avoir dépassé au sprint Milton Ramos et Pinto lui-même.

Sur la ligne d’arrivée, le portugais ne pouvait contenir son émotion, après une semaine très dure durant laquelle il a fallu surmonter les pièges du désert et les attaques des ennemis. Pinto a basé sa victoire sur la course du désert grâce à un spectaculaire spectacle dans la première étape, où après une attaque destructrice, il a cloué sur place tous ses rivaux.

Avec un bénéfice de 8 minutes et demie sur ses principaux opposants, Pinto a su réguler et contrôler la course quand c’était nécessaire, et souffrir quand, dans l’étape des dunes, Milton Ramos, lui passe presque devant au classement. Finalement sa victoire a été de 2 minutes et 7 secondes par rapport à l’Hispano-hondurien.

“Pour moi, gagner la Milenio Titan Desert était très important, c’était mon objectif dans ma carrière sportive. Je pense que c’est un moment clef dans ma carrière, car avec ça, je vais prendre une décision très importante”, a avancé le portugais, très content de sa victoire.

Le champion s’est rappelé Roberto Heras, à qui il succède dans le palmarès, et a regretté qu’il ait dû abandonner à cause d’une fracture à la clavicule.

La huitième édition de la Milenio Titan Desert a laissé de grands noms, comme celui de l’Italien MarzioDeho –vainqueur de deux étapes à 44 ans-, le Tchèque Ondrej Fojtik –troisième sur le podium- ou Claudia Galicia, l’incontestable dominatrice dans la catégorie femme.

Mais le plus important, sans aucun doute, a été de voir comment tous ces amoureux du VTT qui ne sont pas des professionnels se sont sacrifiés au maximum pour atteindre leur rêve, arriver sur la ligne d’arrivée de Maadid. Une récompense énorme après de nombreux mois de préparation, et une expérience inoubliable.

La Milenio Titan Desert se tourne déjà vers le futur, en 2014, où elle sera de nouveau l’une des épreuves par étapes de référence au niveau mondial.

Clasificación General
Posición
Dorsal
Nombre y Apellidos
Tiempo Total
Diferencia
CatPro
Equipo
01
4
Luís Leão Pinto
24:10:58
--
Elite
BICIS ESTEVE
02
7
Milton Ramos
24:13:05
00:02:07
Elite
LIDER - UNICAL
03
19
Fojtik Ondrej
24:21:55
00:10:56
Elite
X-SPORTS CANNONDALE
04
3
Julen Zubero
24:28:20
00:17:21
Elite
GAES ELITE 1
05
29
Jose Silva
24:48:48
00:37:49
Elite
TITAN DESERT PORTUGAL
06
160
Marzio Deho
24:49:29
00:38:30
Master
OLYMPIA
07
6
Tiago Oliveira
24:51:20
00:40:21
Elite
BICIS ESTEVE
08
152
Javier Ramirez Abeja
24:54:27
00:43:28
Elite
MONDRAKER TEAM
09
2
Marc Trayter i Alemany
25:03:13
00:52:14
Elite
GAES ELITE 1
10
21
Aitor Quintana Zarate
25:19:08
01:08:09
Elite
GAES ELITE 2

VII Titan Desert

Édition 2012

1- Roberto Heras Hernández / 2- Luís Leão Pinto / 3- Tomás Vokrouhlik
info
QUATRE COURONNES POUR ROBERTO HERAS
Roberto Heras a remporté sa quatrième victoire dans la Milenio Titan Desert après celle remportées en 2008, 2010 et 2011 et, à 38 ans, il continue de régner sur la course du désert. Le cycliste Espagnol est passé devant le Portugais Luís Leao Pinto avec plus de neuf minutes. Il a géré à la perfection le bénéfice obtenu dans la quatrième étape dans la montagne. Le Tchèque Tomas Vrokrouhlik a finalement terminé en troisième position après une intense lutte avec Milton Ramos et Eduardo Gonzalo. La victoire dans la catégorie femme a été remportée par l’Américaine Rebecca Rusch, qui a réussi à s’enlever une épine du pied depuis la précédente édition dans laquelle elle a été vice-championne.

La Milenio Titan Desert 2012 a touché à sa fin avec la dernière étape de 102,97km entre Mcissi et Maadid. La journée a été marquée par l’intense marquage qu’a réalisé Roberto Heras sur son grand rival Luís Leao Pinto qui s’est vu dépendre du rythme imposé dans le groupe de tête qui était formé de plus de 30 cyclistes jusqu’au passage du premier point de contrôle.

Au passage au point kilométrique 30 Milton Ramos a crevé et a été semé, moment où Vrokrouhlik en a profité pour se sortir du groupe et lui disputer les quatre minutes d’avantage qu’avait le Hondurien sur lui. Pinto l’a suivi, puis Roberto Heras est venu s’accrocher au Portugais, divisant le groupe de tête et laissant une dizaine de survivants à la tête du peloton.

À mesure qu’ils s’approchaient de la ligne d’arrivée, les principaux favoris prenaient place pour disputer la victoire de l’étape et dans les derniers mètres, Luís Leao Pinto lançait une attaque pour remporter la victoire de l’étape. Roberto a tenu bon jusqu’à la ligne d’arrivée où le Portugais a remporté la quatrième victoire d’étape de cette édition.

Roberto Heras assurait, après avoir passé la ligne d’arrivée : "Je suis très content et très fier d’avoir remporté ma quatrième victoire dans cette course qui est, chaque année, de plus en plus compliquée. Nous n’avons pas eu une seule journée de repos et toutes les étapes étaient pleines de difficultés. Grâce à l’équipe j’ai pu remporter une nouvelle victoire. Je me sens très bien dans cette course, mentalement je suis très fort et, dans cette course, c’est peut-être ce qui compte le plus".

Luís Leao Pinto s’est montré très satisfait de sa deuxième place dans le classement général "Je suis très content d’avoir lutté pour la victoire, Roberto a été un grand rival et nous savons tous que c’est un concurrent exceptionnel et un grand ami. Je suis très content pour lui"

Clasificación General
Posición
Dorsal
Nombre y Apellidos
Tiempo Total
Diferencia
CatPro
Equipo
01
1
Roberto Heras Hernández
22:58:15
--
Elite
GAES ELITE 1
02
8
Luis Alberto Da Costa Leao Pinto
23:08:01
00:09:46
Elite
ESTEVE 1
03
400
Tomás Vokrouhlik
23:38:21
00:40:06
Elite
BMC-SAVO Racing
04
412
Eduardo Gonzalo Ramirez
23:39:28
00:41:13
Elite
GAES 18 ELITE
05
165
Martin Horák
23:54:50
00:56:35
Elite
BMC-SAVO Racing
06
5
Milton Ramos
23:56:28
00:58:13
Elite
Lider 1
07
169
Marzio Deho
24:01:56
01:03:41
Master
Olympia MBC
08
404
Jose Alberto Benitez Roman
24:09:38
01:11:23
Elite
TEAM GO FIT-DEPORINTER
09
6
Marc Trayter i Alemany
24:19:31
01:21:16
Elite
RADIKALBIKES
10
22
Juan Pedro Trujillo Hernandez
24:28:25
01:30:10
Elite
WILD WOLF TREK PRO RACING

VI Titan Desert

Édition 2011

1- Roberto Heras Hernández / 2- Milton Ramos / 3- Luís Leão Pinto
info
Roberto Heras s’impose dans la Titan la plus dure
Roberto Heras a gagné la sixième édition de la Milenio Titan Desert by Powerade disputée au Maroc et en Espagne. La course, connue pour être l’une des plus dures et des plus grandes dans le monde du VTT, est célèbre pour ses conditions climatologiques extrêmes du fait de la compétition dans le désert. En 2011, la course a eu six étapes et un total de 600 km de parcours depuis Arfoud., Aux portes du désert du Sahara, jusqu’à la ville de Grenade en Espagne.

Imaginez-vous dans un endroit où personne n’est passé depuis des jours, des semaines, et même des années. Imaginez-vous dans un endroit où l’eau est plus précieuse que l’or, et maintenant imaginez-vous enrôlé dans une course de 600 km et de 6 jours depuis les dunes du Sahara jusqu’à la ville de Grenade. C’est la Milenio Titan Desert by Powerade, une course contre l’un des pouvoirs les plus craints de Mère Nature, une course contre les limites du bon sens, une course seulement pour les plus forts, une course de titans.

LA TITAN DESERT 2011
Presque 500 participants sont arrivés à Arfoud au Maroc, durant la matinée du 8 mai. Tout au long de la journée, ils ont passé les contrôles administratifs et de vérifications pour la sixième édition de la Milenio Titan Desert by Powerade. Avec des températures de plus de 35°C, les participants paraissaient contents et confiants malgré ce qui les attendait les jours suivants.

La première étape, entre Arfoud et Boudnib, un parcours de 87 km, représente le premier obstacle pour les participants. La chaleur oppressait dans les dunes d’Arfoud mais Roberto Heras a été capable de profiter de son expérience sur le terrain et a pris quelques minutes d’avance sur ses principaux adversaires. Lui et son coéquipier, le Portugais Luís Leao Pinto, se sont échappés du reste du groupe et ont commencé à gagner du terrain. Ils avaient réussi à avoir un avantage de 8 minutes au passage du deuxième CP.

Derrière eux, le reste du groupe commençait à se resserrer mais Roberto Heras et son coéquipier souffraient de l’effort réalisé… Derrière, le groupe commençait à les rattraper et au Ravitaillement 3 l’avantage s’était réduit de seulement 3 minutes. Pinto a annoncé à Heras qu’il n’était pas capable de garder le rythme, l’Espagnol a donc dû réaliser les 20 derniers kilomètres en solitaire avec Milton Ramos et Triki Beltrán qui lui marchaient sur les talons.

À la ligne d’arrivée, Roberto Heras a gardé un avantage de 56 secondes sur Milton Ramos, distance suffisante pour rester optimiste pour les étapes suivantes.

Durant les quatre jours suivants, Roberto Heras et Milton Ramos ont joué au chat et à la souris, se suivant de près dans les secteurs chronométrés. Quand Heras réalisé un mouvement d’attaque, Milton le suivait et quand Milton essayait de s’échapper, Heras ou Pinto ou l’un du groupe de tête était là pour éviter qu’il ne s’échappe.

À la fin de la cinquième étape, la différence entre Heras et Ramos était de seulement 54 secondes après 500 km. Les favoris étaient prêts pour le dernier assaut en Espagne.

La dernière étape d’Alba à Grenade, de 110 km et un dénivelé positif cumulé de 2000 m devaient décider du gagnant de la course. Avant le départ de l’étape, Roberto a placé son vélo juste derrière celui de Milton, comme s’il voulait dire : “Tu ne vas pas aller bien loin”. Mais Milton voulait jouer sa dernière carte dans l’une des grandes pentes de l’étape. Au kilomètre 60, il a attaqué et a essayé d’obtenir l’avantage pendant qu’ils passaient par le deuxième point de contrôle mais Pinto et Heras l’ont rattrapé au bout de quelques kilomètres. Sans d’autres options pour l’Espagnol d’origine hondurienne, Milton et Heras ont passé la ligne d’arrivée ensemble et Heras est devenu le gagnant de l’épreuve du désert pour la troisième fois.

Clasificación General
Posición
Dorsal
Nombre y Apellidos
Tiempo Total
Diferencia
CatPro
Equipo
01
1
Roberto Heras Hernández
21:40:27
--
Elite
Doctore Bike
02
8
Milton Ramos
21:41:21
00:00:54
Elite
Radikalbikes
03
3
Luis Leao Pinto
21:48:32
00:08:05
Elite
Doctore Bike
04
5
Martin Horak
22:08:31
00:28:04
Elite
Powerade Czech
05
60
Oscar Pereiro Sio
22:19:09
00:38:42
Elite
Tarragona 2017
06
15
Joan Llordella Prat
22:27:32
00:47:05
Elite
Buff Thermocool
07
475
Jose Luis Carrasco Gámiz
22:28:52
00:48:25
Elite
--
08
7
Marc Trayter Alemany
22:31:58
00:51:31
Elite
Radikalbikes
09
6
Tomas Vokrouhlik
22:33:53
00:53:26
Elite
Powerade Czech
10
9
Josep Oriol Morata Abril
23:00:36
01:20:09
Elite
Radikalbikes

V Titan Desert

Édition 2010

1- Roberto Heras Hernández / 2- Ondrej Fojtik / 3- Marc Trayter Alemany
info
La Nissan Titan Desert est arrivée à sa cinquième édition en 2010 et est devenue la meilleure des courses disputées à cette date. Avec un parcours de 480 km entre Maadid et Ouarzazate, elle a considérablement augmenté la difficulté des étapes, le nombre de kilomètres chronométrés et deux spectaculaires étapes de haute montagne ont été disputés. Une course de contraste qui a réussi à réunir plusieurs types de terrain : des dunes d’Arfoud jusqu’aux pistes rapides de Ouarzazate en passant par les pistes caillouteuses de la zone sud de la cordillère de l’Atlas.

En suivant la tendance des éditions précédentes, la course a attiré, cette année, plus de participants étrangers et s’affirme comme la grande épreuve de résistance de MTB organisée depuis l’Espagne. En 2010, les participants étrangers sont arrivés dans la course avec l’intention de rester et ont représenté plus de 15% du total des participants. Sur les 335 participants venus de 16 pays différents, l’Espagne est le pays le plus représenté dans l’épreuve. Plus de 40 participants étrangers ont pris la ligne de départ, battant tous les records de participation des années précédentes. De plus, la qualité et la préparation des cyclistes ont aussi reflété un saut spectaculaire au niveau de la qualité. D’illustres noms du cyclisme se sont aventurés à participer et des personnalités de la taille de Tinker Juarez ou d’Igor Astarloa, ont débuté dans la course.

La grande surprise de l’épreuve a été les deux participants de la République Tchèque, Ondrej Fojtik et Martin Horak qui dès la première journée ont donné un rythme spectaculaire qui les a placés à la tête du classement. Seul Roberto Heras a été capable de leur tenir tête et dans les étapes de montagnes il nous a montré ses qualités en prenant la tête de l’épreuve avec deux échappées spectaculaires en solitaire dans les étapes 3 et 4 qui l’ont placé en tête à la ligne d’arrivée à Ouarzazate. Heras a réussi à surmonter une crevaison dans la quatrième étape qui lui a fait perdre 10 minutes et une chute dans la cinquième et dernière spéciale qui a mis à mal le résultat final. Avec cette victoire, Roberto Heras est devenu le premier participant à conserver son titre dans la Nissan Titan Desert après sa victoire en 2008.

Dans le classement par équipes, le groupe RADIKAL BIKES, formé par Milton Ramos, Marc Trayter et Oriol Morata, s’est imposé face au NISSAN CEE 1 (Europe Centrale) formé par Ondrej Fojtik, Martin Horak et Peter Hasenfrazt. L’équipe DOCTORE BIKE, avec Roberto Heras, José Raúl Hernández et Fernando Pérez a terminé en troisième position.

Chez les femmes, Nuria Lauco est aussi entrée dans l’histoire en remportant sa deuxième victoire dans la catégorie femme. Comme Roberto Heras, elle a réussi à s’imposer face à Nuria Espinosa et Nuria Jiménez et a fini à une spectaculaire 89è place dans le classement général individuel. De plus, Nuria Lauco a remporté la victoire dans la nouvelle catégorie DUO MIXTE, lancée en 2010, avec Santi Ribot qui formaient l’équipe MADFORM AUMARTRANS-BASOLI.

Au total, 289 participants ont réussi à arriver au bout de la Nissan Titan Desert 2010. Les gagnants de la course ont été nombreux, non seulement ceux qui ont terminé en tête de leurs classements, mais aussi tous ceux qui ont réussi à se dépasser, qui ont terminé le parcours et qui ont affronté le défi du désert dépassant leurs propres limites, poursuivant un rêve et devenant les “titans” de l’édition 2010.

Clasificación General
Posición
Dorsal
Nombre y Apellidos
Tiempo Total
Diferencia
CatPro
Equipo
01
4
Roberto Heras Hernández
17:26:52
--
Elite
Doctore Bike
02
334
Ondrej Fojtik
17:38:16
00:11:24
Elite
Nissan CEE 1
03
17
Marc Trayter Alemany
18:36:25
01:09:33
Elite
Radikalbikes
04
1
Israel Nuñez Baticon
18:48:23
01:21:31
Elite
Tarragona 2017
05
336
Martin Horak
18:51:58
01:25:06
Elite
Nissan CEE 1
06
13
Tinker Juarez
19:10:15
01:43:23
Master
Cannondale 1
07
18
Oriol Morata Abril
19:18:48
01:51:56
Elite
Radikalbikes
08
313
Alejando Díaz de la Peña
19:28:17
02:01:25
Elite
--
09
250
Milton Ramos
19:32:25
02:05:33
Elite
Radikalbikes
10
25
David Lozano Ribal
19:35:14
02:08:22
Sub23
Bicis Esteve 1

IV Titan Desert

Édition 2009

1- Israel Nuñez Baticon / 2- Ismael Ventura Sanchez / 3- Melcior Mauri Prat
info
Israel Nuñez est arrivé à Ouarzazate comme leader de la quatrième édition de la Nissan Titan Desert et a été proclamé vainqueur de l’édition la plus dure de ce Marathon MTB dans le désert du Maroc. Durant cinq jours, les 200 participants qui se sont embarqués dans l’imposante aventure ont parcouru 500 km sous des conditions extrêmes et ont supporté les dures conditions du désert du pays africain.

Avec un nouveau parcours entre Tazzarine et Ouarzazate : Ils ont traversé des fleuves, des oueds, des déserts de sable, les montagnes de la zone du sud de l’Atlas et ont évité une infinité de pierres et de sable. Une étape marathon difficile de 230 kilomètres sans assistances, divisée en deux dures journées, et près de 90 km de navigation ont mis à l’épreuve ces courageux et ont marqué un moment décisif dans le classement général avec l’échappée d’Israel Nuñez qui a réussi à prendre un avantage suffisant pour la tête de l’épreuve.

Dans la catégorie femme, l’Andorrane Ariadna Tudel, a laissé bouche bée beaucoup d’hommes participants en gardant le rythme de la tête et en offrant une action sans précédent dans l’épreuve en gagnant toutes les étapes dans sa catégorie.

Quant au classement par équipes, le CMR-Evolution de Melcior Mauri, « a volé la place » à l’équipe de la Federació Catalana dans la dernière étape et est devenu le gagnant dans la catégorie par équipes. Le hasard a joué un rôle dans ce changement dans le tableau des résultats car l’un des membres de l’équipe de la Federació Catalana a crevé la roue de son vélo peu de kilomètres après le départ de cette dernière étape et il n’a pas réussi à reprendre le rythme de la tête.

La Nissan Titan Desert a démontré, une année de plus, que la préparation physique et la force mentale sont les facteurs les plus importants de la course. Mais cette année encore, il est très clair que le hasard est l’un des meilleurs alliés dans le désert et que personne n’est protégé contre les problèmes physiques, les problèmes mécaniques ou les erreurs d’orientation. Ces facteurs si déterminants dans le résultat final s’ajoutent à l’interminable liste des raisons pour lesquelles les participants finissent par adorer et détester à la fois cette course.

Et après une année difficile, sans se rendre compte, certains préparent consciencieusement l’édition 2010, et commencent à analyser les erreurs commises en 2009 pour ne pas trébucher sur la même pierre. Dans le désert, l’expérience est un grade et chacun des enseignements tirés vient l’enrichir.

Clasificación General
Posición
Dorsal
Nombre y Apellidos
Tiempo Total
Diferencia
CatPro
Equipo
01
51
Israel Nuñez Baticon
19:10:30
--
Elite
FCC
02
3
Ismael Ventura Sanchez
19:30:46
00:20:16
Elite
Doctore Bike
03
4
Melcior Mauri Prat
19:33:32
00:23:02
Master
CMR Evolution 1
04
5
Abraham Olano Manzano
20:09:45
00:59:15
Elite
CMR Evolution 1
05
52
Josep Mª Puigpinós Marsà
20:25:58
01:15:28
Elite
CMR Evolution 1
06
2
Fernando Perez Flores
20:34:34
01:24:04
Elite
Doctore Bike
07
10
Peio Ruiz Cabestany
20:38:04
01:27:34
Elite - 5
Boosny - Gore
08
7
Miquel A. Iglesias Guerrero
20:48:14
01:37:44
Master
Sarral-Tarragona
09
165
Josef Ajram Tares
20:55:45
01:45:15
Vet
Suunto
10
89
Robert Pedrosa Sola
21:00:42
01:50:12
Elite
Club ZPower I

III Titan Desert

Édition 2008

1- Roberto Heras Hernández / 2- Joan Llordera / 3- José Raul Hernández Silva
info
La Nissan Titan Desert 2008 a été, sans aucun doute, le moment décisif de cette édition. Les mesures de la course ont enfin été prises, nous avons enfin pu voir son véritable potentiel.

Le vainqueur final, Roberto Heras, a été l’un des nombreux acteurs de cette quatrième édition. En plus d’Heras, d’autres noms se sont démarqués, Joan Llordella, Raúl Hernández, Nuria Lauco, Rafa Pérez… Mais aussi la chaleur, le sable, les orages, l’eau. Les souvenirs que garderont en mémoire tous ceux qui ont vécu de près la course de cette année sont nombreux.

La course, sportivement parlant, a été dominée du début à la fin par Roberto Heras. Mais ce n’a pas été une domination facile. Aussi difficile que cela puisse paraître, le Bejarano a dû beaucoup souffrir pour surmonter les adversités du parcours et pour contrôler Joan Llordella, qui, à aucun moment ne s’est avoué vaincu. Raúl Hernández a aussi démontré un grand niveau, il est devenu le coureur qui a gagné le plus d’étapes en s’imposant dans la troisième et cinquième étape.

Une autre des héroïnes de 2008 a été Nuria Lauco, gagnante finale après une lutte féroce contre ses coéquipières de la Federació Catalana de Ciclisme, Bárbara Teixell et Mercé Pacios.

Mais la Nissan Titan Desert a eu beaucoup d’histoires qui resteront gravées dans les mémoires de ceux qui l’ont vécu. Des histoires comme celle de Jaime Gallego, qui, à 67 ans, et le soutien de tout son village, est devenu le participant le plus âgé à disputer la course et, en plus, il a gagné la sympathie de tous ceux qui ont partagé leurs souffrances et leurs joies avec lui.

Ou le tandem formé par Sergi Fernández de Tolosa et Joaquín Sánchez, un non-voyant de Cadix qui, bien qu’il y ait eu quelques frayeurs, a démontré que la reconnaissance est pour les courageux.

Les actions des hommes comme Rafa Pérez (il a gagné le Master 50 et est arrivé 10è au classement général à 54 ans), Miguel Ángel Heras, les leçons de navigation de Melcior Mauri ou voir Andrés Jiménez et Toño Llorente s’échanger l’anneau pour les pédales, vont rester à jamais dans le livre d’or de la course.

La troisième édition de la Nissan Titan Desert a été, sans aucun doute, celle de la maturité. La course est plus âgée, elle est connue partout dans le monde et a autant réveillé l’intérêt des professionnels que des passionnés. Personne ne peut plus douter que c’est l’une des épreuves les plus exigeantes de la planète. Celui qui en doute, n’a qu’à oser le vérifier par lui-même.

Clasificación General
Posición
Dorsal
Nombre y Apellidos
Tiempo Total
Diferencia
CatPro
Equipo
01
13
Roberto Heras Hernández
16:49:30
--
Elite - 1
Giant Basic Best
02
61
Joan Llordella
16:50:08
00:00:38
Elite - 2
Novare La Salle - Santiveri 1
03
104
José Raul Hernández
17:00:18
00:10:48
Elite - 3
Ibercarrera 3 - Doctor Bike
04
14
Miguel Ángel Heras
17:05:04
00:15:34
Elite - 4
Giant Basic Best
05
1
Melcior Mauri
17:11:13
00:21:43
Master - 1
Fibanc Mediolanum Tau 1
06
7
Claudio Chiappucci
17:37:12
00:47:42
Master - 2
Boosny - Gore
07
9
Miguel Ángel Sáez
17:40:14
00:50:44
Elite - 5
Boosny - Gore
08
8
Peio Ruiz Cabestany
17:53:52
01:04:22
Master - 3
Boosny - Gore
09
19
Rafael Bosch Alsina
18:10:03
01:20:33
Master - 4
Autoequip - Regenera 2
10
32
Rafael Pérez Rodríguez
18:14:58
01:25:28
Vet - 1
Autoequip-Proflex-Regenera

II Titan Desert

Édition 2007

1- Melcior Mauri Prat / 2- Miguel Angel Saez / 3- Santi Prat
info
Deuxième édition de la TITAN DESERT, 283 titans sur la ligne de départ de Maadid. Une course avec une étape en plus par rapport à la dernière édition et des noms illustres comme celui de Melcior Mauri et Abraham Olano.

La première étape qui partait de Maadid, a servi à échauffer les jambes avec près de quarante kilomètres dans une boucle qui ramenait les participants à l’Hôtel Xaluca. La surprise est arrivée pendant la nuit, avec des pluies intenses qui ne se sont pas arrêtées jusqu’au lever du soleil. L’organisation a été obligée d’annuler la deuxième étape car il était impossible de faire entièrement le parcours à cause des débordements des deux oueds qui entourent la ville d’Arfoud.

Les jours suivants, il a fallu modifier tout le parcours pour pouvoir couvrir le parcours des 5 étapes. Rafa Bosch, a gardé le maillot rouge de leader jusqu’à la dernière étape dans laquelle un certain Melcior Mauri, en pleine forme et qui a découvert les avantages de la navigation, a asséné un coup à la course et s’est présenté sur la ligne d’arrivée de Maadid, leader de l’épreuve devant Miguel Angel Saez et Santi Prat. Isabel Gandia première femme à passer la ligne d’arrivée.

L’épreuve qui a vécu tous les imprévus météorologiques, a démontré sa maturité et est devenue une référence dans le VTT.

Clasificación General
Posición
Dorsal
Nombre y Apellidos
Tiempo Total
Diferencia
CatPro
Equipo
Prochainement

I Titan Desert

Édition 2006

1- Pedro Vernis De Prats / 2- Josef Ajram Tares / 3- Mauro Carné Carcas
info
Première édition de la TITAN DESERT. Première expérience pour tous, les organisateurs et les 143 participants qui ont pris le départ à Maadid pour la première des 4 étapes.

La journée de début s’est caractérisée par la rapidité de rodage, un premier groupe de cyclistes s’est déjà détaché du reste.

La deuxième et troisième journée ont été marquées par la domination de Pedro Vernis et Josef Ajram, qui sont arrivés à l’auberge de la Belle Étoile avec de grandes chances de disputer la victoire dans la quatrième et dernière étape qui emmènerait le peloton jusqu’à la ville d’Arfoud.

Mais c’était sans compter sur une nouvelle composante dans ce type de course, la navigation. Une attaque de Doménech, à peine le départ donné, et une erreur du groupe de tête, a suffi pour inverser la tendance au classement général durant quelques kilomètres. Finalement, tout est rentré dans l’ordre et une remontée spectaculaire de ceux qui, jusque-là, avaient dominé la course, a fait que, sur la ligne d’arrivée de Maadid, Pedro Vernis s’est érigé en vainqueur de la première Titan Desert.

Le podium final a été complété par Josef Ajram et Mauro Carné, séparés de seulement trente-sept secondes. Et Amparo Ausina première femme.

Clasificación General
Posición
Dorsal
Nombre y Apellidos
Tiempo Total
Diferencia
CatPro
Equipo
Prochainement
Main Sponsor
GARMIN
Premium Official Sponsor
Powerade
Official Partners
WÜRTH
TAYMORY
ARMAS
DHL
Ciel
RACC
NORMATEC
EURONA
SLASTIK SUN
Financial partner
COFIDIS
Fat bike partner
Ajram Bikes
TITAN LEGEND PARTNER
SCALPERS
Titan Supplier
HALCÓN VIAJES
COOPER TIRES
UNICAL
SPOT
WAA TRACKING
CARDIOSOS
Institutional Partner
 OFFICE DU TOURISME DU MAROC
SOLIDARITE TITAN PARTNER
GAES SOLIDARIA
GARMIN
Xaluca
THE NORTH FACE
Media Partner
SoloBici
Event partner
Powerade Non Stop Madrid-Lisboa
Powerade Non Stop Barcelona-San Sebastián
Titan Tropic
Organizer
© 2017 TITAN DESERT // RPM RACING S.L.U. - Gran Vía, 8-10 6ª planta - 08902 Hospitalet de Llobregat - Barcelona (España)
Tel: 902.363.175 - E-mail: info@titandesert.com - www.titandesert.com